Accueil
Activités ambassadeur
Activités Visite à Bruxelles
Activités Présidence ACP
Actualités 1
Actualités 2
Actualités 3
Actualités 4
Actualités 5
Coopération Benelux
Coopération UE
Coopération ACP
Investisseur
Service Consulaire
Archives
Contact


Discours Président ACP

Présidence Comité

Coopération ACP









ACP: DE NOUVEAUX PARTENARIATS POUR L'AUTONOMISATION

DES FEMMES ET DES JEUNES


Le 15 février 2016

Agence d'Information d'Afrique Centrale


L'engagement a été pris lors du symposium Sud-Sud et triangulaire sur le thème "Développement rural intégré: renforcer l'autonomisation des femmes et des jeunes à travers l'emploi et l'entrepreneuriat". L'événement a été organisé à Bruxelles au siège des pays ACP du 11 au 12 février 2016.


La cérémonie d'ouverture a été présidée par l'ambassadeur du Congo Brazzaville en Belgique, M. Roger-Julien Menga, également nouveau président du comité des ambassadeurs des pays ACP, en présence de Michaëlle Jean, secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et Laurent Thomas, sous-secrétaire général de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Lors de cet événement de deux jours, les représentants des gouvernements, de la société civile, du secteur privé et des partenaires au développement se sont penchés sur les questions cruciales de l'emploi et de l'entrepreneuriat, en mettant un accent particulier sur le moyen de mobiliser les mécanismes de la coopération Sud-Sud et trangulaire pour induire des changements dans les pays en développements du Groupe ACP et au-delà.


D'importantes avancées

Pour l'ambassadeur Menga, d'importantes avancées ont été réalisées depuis le premier symposium sur la coopération Sud-Sud et triangulaire qui s'est tenu en 2011 car, a-t-il fait savoir, ce mécanisme complémentaire à la coopération Nord-Sud fait désormais l'objet d'un intérêt et d'une attention accrus. " Alors que nous continuons d'être confrontés à la mutation constante du paysage économique mondial, caractérisé par l'émergence de nouvelles opportunités sur le marché mondial intégré, nous sommes souvent aussi interpellés par la dure réalité de la marginalisation persistante et du chômage que vivent les femmes et les jeunes, notamment en milieu rural, en dépit de leur importance démographique, et qui sont, de ce fait, dépourvus des moyens nécessaires pour jouer leur rôle légitime en tant qu'agents du changement pour un développement durable. D'où le choix du thème "Développement rural intégré : renforcer l'autonomisation des femmes et des jeunes à travers l'emploi et l'entrepreneuriat ", a déclaré le diplomate congolais. Pour ce dernier, le symposium a constitué un cadre important pour partager les expériences respectives en matière de développement et en tirer des enseignements sur la manière dont la coopération Sud-Sud et triangulaire peut renforcer les aptitudes des femmes et des jeunes en milieu rural a contribuer plus efficacement au bien-être économique et social de leurs communautés.


Des domaines-clés examinés

Les participants ont examiné un certain nombre de domaines-clés, notamment le développement des compétences, le renforcement des capacités institutionnelles et l'amélioration de l'accès à la technologie, à la propriété foncière et à des services aux entreprises efficaces. Le sous-directeur  général de la FAO chargé de la coopération technique et de la gestion des programmes, M. Laurent Thomas, a fait savoir que son institution est plenement satisfaite de son partenariat avec le Groupe ACP et  souhaite vivement contribuer  à la réalisation des objectifs du programme de développement pour l'horizon 2030, au titre duquel tous les pays membres se sont engagés à ne laisser personne pour compte. " Nul ne peut réussir en l'absence d'un partenariat. Ce dont nous avons besoin, c'est une action concrète pour soutenir les femmes et les jeunes qui sont trop souvent livrés à eux-mêmes! Grâce à la coopération Sud-Sud, chaque pays ACP peut apporter sa contribution et partager son expérience, de manière à accélérer un véritable changement en faveur  des femmes et des jeunes ", a-t-il affirmé.


Donner des moyens aux femmes

Pour sa part, la secrétaire général de l'OIF a déclaré que donner les moyens aux femmes, c'est donner les moyens à la communauté, à la nation et à l'humanité toute entière. " Si nous voulons combattre la pauvreté, nous devons faire en sorte que les femmes aient le droit à la propriété foncière ainsi que l'accès à la technologie et aux compétences. Les femmes doivent être associées aux processus décisionnels ", a-t-elle estimé. Katherine Ellis, directrice de la division de la jeunesse au secrétariat du Commonwealth, a déclaré que l'émancipation des jeunes constitue un domaine-clé de la coopération Sud-Sud.

" Les jeunes sont dynamiques, prêts à collaborer et plus mondialisés que jamais. Nous devons les considérer non pas seulement comme des bénéficiaires mais aussi comme des acteurs majeurs du développement et du changement ", a-t-elle fait savoir.


Les participants au symposium se sont accordés sur un plan d'action visant à faire en sorte que d'autres pays ACP tirent égament parti des expériences et des meilleures pratiques partagées, afin d'atteindre leurs cibles au titre des objectifs de développement durable du programme de développement à l'horizon 2030, notamment en ce qui concerne deux objectifs essentiels, à savoir l'égalité homme-femme et l'autonomisation des femmes et des filles, ainsi que la promotion du travail décent et de la croissance inclusive.


Patrick Ndungidi                                                                                                                         





  

L'ambassadeur Roger-Julien Menga avec le secrétaire général des ACP, Patrick Ignatius Gomes et le sous-directeur général de la FAO, Laurent Thomas. Photo de droite, l'ambassadeur Roger-Julien Menga et la SG de l'OIF, Madame Michaëlle Jean.

  

Ambassade de la République du Congo

près le BENELUX et l'Union Européenne


16/18 Avenue Frankin Roosevelt  1050 Bruxelles

Réalisation et design Global Sud Média by Nzuzi Matayi Copyright © 2016 Ambassade de la République du Congo près le Benelux et l’Union Européenne